Skip to main content

Améliorer l'accès aux services financiers dans le nord du Nigeria grâce à un réseau d'agents féminins

Y’ello Digital Financial Services (YDFS), Nigeria  
Le contexte

Bien qu'il s'agisse de la plus grande économie du continent, l'accès aux services financiers au Nigéria reste un défi pour des millions de personnes, en particulier dans les zones rurales. On estime que 55% de la population totale n'est pas bancarisée (Enquête 2020 de l'EFInA sur l'accès aux services financiers au Nigéria).  

Des recherches récentes ont mis en évidence les défis auxquels les femmes du nord du Nigeria sont confrontées, notamment la pauvreté, le manque d'autonomisation financière, le manque d’opportunités pour être compétitives dans les affaires, le manque d'accès aux facilités de crédit et le taux de chômage élevé. Il s'agit toutefois d'une région où la demande potentielle de services financiers est élevée malgré l'insuffisance des points d'accès financiers et il est de plus en plus évident que l'augmentation du nombre d'agents féminins pourrait attirer davantage de clientes en raison des normes sociales et des préoccupations en matière de sécurité liées à l'interaction avec des agents masculins.

Cette subvention octroyée par ADFI (Facilité d’inclusion financière numérique en Afrique) soutient Y'ello Digital Financial Services (YDFS) pour faciliter une plus grande inclusion des femmes en explorant le rôle potentiel des femmes au sein du réseau d’agents pour augmenter l'adoption des services financiers numériques par les femmes.  La recherche, qui comprend une étude de faisabilité et une conception axée sur les femmes incluant un prototypage pour tester les recommandations, concentrera à la fois sur les agents et les clients pour donner un aperçu de l'utilisation des services d'argent mobile par les femmes.

Objectifs

Ce projet permet à Y'ello Digital Financial Services de recueillir des informations par le biais d'une étude de faisabilité et d'une recherche sur la conception centrée sur l'humain. Les résultats de la recherche serviront de base à la phase suivante, qui permettra d'étendre le réseau existant d’agents de YDFS dans le nord du Nigeria afin d'attirer plus de femmes dans le secteur des agents et plus de clientes.

Analyser la faisabilité d'un réseau d'agents dirigé par des femmes dans la partie nord du Nigeria

- Explorer les conditions dans lesquelles YDFS peut augmenter le nombre d'agents à fort potentiel qui sont actifs et rentables à long terme.

- Comprendre les facteurs critiques de succès à prendre en compte pour réussir le déploiement du projet dans le nord du Nigeria, notamment l'amélioration des processus d'accueil des agents, les relations entre les agents et le personnel commercial chargé de leur supervision, l’efficacité des mécanismes de gestion de la clientèle et de gestion des plaintes ainsi que la gestion de la liquidité au niveau des agents.

- Évaluer le potentiel de la demande dans la région en termes de nombre d'agents et de nouveaux clients.

- Élaborer un plan d'actions pour gérer le réseau d'agents afin de contribuer à la croissance économique dans la zone.

Identifier les facteurs clés qui peuvent rendre un réseau d'agents axé sur les femmes efficace en termes d'autonomisation des femmes et d'accès et d'utilisation des services financiers par les femmes

- Mieux comprendre les aspirations et les contraintes pour l'entrée des femmes dans l'activité d'agent et la proposition de valeur viable pour les clientes potentielles

- Développer un environnement de collaboration favorable avec les femmes agents et une expérience client positive avec les utilisatrices de services financiers numériques.

- Tester les résultats de la recherche et les recommandations par le biais d'un prototypage sur un échantillon de femmes agents dans trois endroits et prendre des mesures correctives par rapport au plan d’actions

Résultats

Ce projet répond à de nombreux objectifs de développement durable et aux priorités High 5 de la Banque pour contribuer à une plus grande croissance économique, renforcer l'infrastructure et réduire la pauvreté et les inégalités entre les sexes.

L'objectif est d'utiliser les résultats de l'étude de faisabilité et de la conception centrée sur l'humain pour documenter la mise en œuvre d'une stratégie d'expansion du réseau d'agents tenant compte de la dimension de genre.

Impact

L'impact attendu est que, d'ici 2024,  si le plan d’actions proposé par le projet de recherche est mis en œuvre, le nombre d'agents féminins actifs passera de 4 396 à 34 425 et le réseau d’agents YDFS servira plus de 13 millions de clients, dont plus de 6 millions seront des femmes. 

- Une plus grande inclusion financière au Nigeria, en particulier chez les femmes.

- Une plus grande autonomisation des femmes agents en termes d'emplois et de génération de revenus.

Domaines d’intervention de ADFI

Intégration des questions de genre
Produits numériques et innovation

Abonnez-vous à notre Newsletter

Recevez nos dernières actualités grâce à notre Newsletter trimestriel présentant des articles de blog, des interviews, des nouveautés, des mises à jour de projets et des listes d’événements liés à l’inclusion financière numérique en Afrique.